Chers lecteurs,

Les vacances de noël sont passées, les soldes sont presque terminées, et durant tout ce temps, nous avons peaufiné nos nouveautés.  Ainsi, début mars, ce sont deux romans au format poche qui vont paraître, et 4 nouveautés en grand Format. (à retrouver en boutique)

Dans la collection Polars du Sud-Ouest, l’incontournable « Du rififi sur la Côte basque » de Philippe Pourxet, dont une grande partie de l’action se déroule sur les plages d’Hossegor.

Dans la collection Terroir du Sud-Ouest, l’inégalable Bruno Lafourcade, avec Saint-Marsan, le roman d’un véritable écrivain, engagé.

Ensuite, dans un univers complètement déjanté, nous avons eu un véritable coup de coeur pour le roman de Jean-Paul Gaüzere, La folle semaine de Bob Dit l’âne. Si vous avez envie de rire, ce livre est fait pour vous !

Bien entendu, vous pourrez vous les procurer dans toutes les bonnes librairies du réseau !

Bonne lecture

Prochaine signature prévue : Samedi 2 mars 2019 à Leclerc St Vincent de Tyrosse pour Philippe Pourxet (Du rififi sur la Côte basque) et Benjamin Jugieau (Aux origines du mal), toute la journée, de 9H à 12H30 et de 14H00 à 18H00.


Du rififi sur la Côte basque, de Philippe Pourxet

Parution le 22 février 2019

« Moi quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile ! », faisait dire Michel Audiard à Bernard Blier, alias Raoul Volfoni, dans les Tontons Flingueurs.
Jean, le héros de Rififi sur la Côte basque pourrait reprendre cette déclaration à son compte. C’est pourtant un jeune homme tranquille a priori, un sportif, un surfeur, un fou de l’océan. Mais la découverte du cadavre de son meilleur ami recraché par les vagues sur la plage de La Gravière, va déclencher chez lui une réaction de justicier peu soucieux des convenances.
Comme Raoul, Jean va se mettre à « ventiler » et à « disperser » sec, d’Hossegor à la Côte basque, sur les routes, dans les dunes, les villages et les bistrots plus ou moins glauques du Petit Bayonne. Ses aventures nous plongent dans une ambiance polar des années soixante, au milieu de flics et surtout de truands à la gâchette facile. Et au vocabulaire fleuri, mais très explicite.

Isbn : 979-10-97150-20-4 – Prix : 12€


La folle semaine de Bob dit l’âne, de Jean-Paul Gaüzere

Parution le 28 février 2019

Jusqu’à ce jour, Robert Saint-Père, professeur de lettres classiques à Dax, se contentait parfaitement de sa petite vie bien rangée ; avec femme, enfant, et appartement à Seignosse. Taciturne, fataliste et un rien misanthrope, à cinquante ans, il subit une profonde remise en question de son mode de vie quand sa femme le quitte pour un membre du club échangiste qu’ils fréquentaient.
Passé le premier choc, très vite Robert commence à percevoir les nombreuses opportunités que lui offre son nouveau statut de célibataire. Un mot se dessine en lettres capitales sur ses lèvres : Liberté !
Débute alors la métamorphose de Bob dit l’âne – le surnom affectueux qu’on lui a attribué au Rhapsodie’s, le fameux club landais où sa vie a basculé.
Une folle semaine s’annonce, durant laquelle il devra composer avec le retour de sa femme, la drague éhontée d’une de ses élèves, et un héritage qui tombe bien mal à propos…

En cette période de crises en tous genres, ce roman caustique et comique provoque lui aussi une crise… Mais de rires !

Isbn : 979-10-97150-25-9 – Prix : 15€


Saint-Marsan, de Bruno Lafourcade

Jamais Jean Lafargue n’aurait cru revenir à Saint-Marsan, le village où il est né, et que très tôt il avait fui. Et pourtant, à cinquante ans, le voici de retour dans ce qui fut le théâtre de sa jeunesse. Il renoue avec des figures tragiques et pittoresques, comme Bernard, son seul ami d’adolescence, « qui rêvait de sauter dans la mort comme le para sur Dien Bien Phu ».
Surtout, ce que Jean ne comprenait pas de ce village lui apparaît désormais clairement : il le trouvait « mort », alors que c’était précisément la mort qui protégeait Saint-Marsan. Aujourd’hui, les autorités veulent le repeupler, freiner sa désertification, « redynamiser le tissu économique » – en y « accueillant des migrants ».
Du curé à l’instituteur, tout le Marsanais s’enthousiasme pour ce projet. Seul Jean s’en inquiète, car « c’est une chose, pense-t-il, que de recevoir, dans une France prospère et conquérante, quelques milliers d’étrangers, conscients de leur chance ; c’en est une autre que d’en accueillir, dans un pays appauvri et déclinant, des centaines de milliers, d’une culture et d’une religion différentes, et qui n’éprouvent pas de reconnaissance particulière pour leurs hôtes. »

Isbn : 979-10-97150-23-5 – Prix : 15€


Aux origines du Mal, de Benjamin Jugieau

Hossegor, en 2008.
Depuis quelque temps déjà, Paul Labat sentait monter en lui une sorte de lèpre immonde qui remuait son âme et générait dans son cerveau d’insatiables désirs. Les traumatismes de son enfance, si longtemps refoulés, remontaient à la surface.
Il faudra peu de choses : un licenciement économique et des doutes sur la fidélité de sa femme, pour que l’esprit de Paul sombre dans la psychose.
Les vacances d’été prises dans le cadre magnifique de la vallée d’Ossau n’y changeront rien, au contraire. Quand Marianne, sa femme, fait la connaissance de Klébert un célèbre écrivain et de Léna, son énigmatique épouse, Paul ne peut contenir plus longtemps sa jalousie maladive ! C’est le début d’une descente aux enfers pour cet homme qui, rongé depuis toujours par cette bête infâme, perd peu à peu la notion du Bien et du Mal.

Perturbant, introspectif, on ne sort pas indemne de ce thriller psychologique.

Isbn : 979-10-97150-24-2 – Prix : 15€