Ce début d’année, plus tranquille en terme d’animations, nous a permis de peaufiner nos choix éditoriaux pour 2018.

Les Landes, la Vienne, La Charente-maritime et la Gironde, au programme de ce premier semestre.

Tout d’abord, nous accueillons chez nous Cécile Valey et Élisa Tixen :

Caché sous la dune de Cécile Valey

Basquheyre, au printemps.
La côte landaise sort doucement de sa torpeur hivernale, et les premiers touristes font leur apparition à l’Hôtel de la Plage. Alors que la dernière tempête a fortement entamé la résistance des dunes, un jeune garçon qui jouait sur le sable découvre un corps sans vie. Meurtre ou accident ?
La lieutenante Jantinot et son collègue l’adjudant Ducrocq sont alors chargés de l’enquête.
Dans le même temps, Véra, étudiante à Bordeaux, s’installe dans la station balnéaire pour recueillir des informations sur les blockhaus de la plage, dans le cadre de sa thèse sur le Mur de l’Atlantique. Seulement, peu à peu, des éléments troublants surviennent et la jeune femme se sent surveillée.
Et si le cadavre de la dune et les recherches de Véra sur l’occupation allemande à Basquheyre avaient un lien ?
Un roman rondement mené où les rebondissements confèrent un rythme effréné à l’intrigue.

Format : 120×180 mm – 310 pages

ISBN: 979-10-97150-09-9
ISSN : 2556-2576
Prix : 12€

———————————————————————————————————————————————-

Le silence à l’ombre des pins d’Élisa Tixen

Après la mort brutale de son compagnon, Charlie se réfugie chez sa grand-mère, au coeur de la forêt landaise. Alors qu’elle espérait trouver la paix, elle découvre dans la vie des femmes Labarthe une série de drames qui font écho à sa propre histoire.
Coïncidences ou malédiction ?
Charlie refuse de laisser de vieux secrets de famille peser sur son avenir. Aidée par Lucas, son mystérieux voisin, elle va tenter de faire émerger la vérité. Et tant pis si leurs recherches dérangent certains membres de la bourgeoisie bordelaise qui craignent de voir de vieilles histoires ternir leur réputation !
Entre les quais des Chartrons et Magescq, Charlie et Lucas entraînent le lecteur dans une enquête aux nombreux rebondissements.
Ce roman a reçu le 1er Prix de la ville de Figeac et le coup de coeur du Jury de Lire en Tursan.

Format : 130x205mm – 316 pages

ISBN: 979-10-97150-10-5
ISSN : 2556-2711
Prix : 15€

———————————————————————————————————————————————-

Entre lac et forêt, de Cécile Valey

Le département des Landes où la forêt de pins, les chapelets de lacs mystérieux imposent leur loi  : voici planté le décor. D’aussi loin qu’ils se souviennent, les habitants ont entendu et répété des légendes sur le Malin qui hante les sous-bois denses et hostiles. Sa présence suffit à expliquer des morts et des disparitions depuis des générations. C’est la fatalité. Il ne fallait pas s’y aventurer.
Mais le capitaine de gendarmerie Lemaître arrive d’une autre région depuis peu ; il n’est pas né ici. Les deux disparitions qu’il doit résoudre avec son équipe n’ont rien à voir avec le Malin et il ne compte pas les laisser impunies. Son enquête va le conduire à entrer dans les sphères glauques des notables friqués qui ont œuvré – de façon pas toujours légales- pour ouvrir aux touristes ce petit village perdu dans ce coin de forêt. Il se heurte aussi aux anciens – forestiers pour la plupart – qui ont toujours vécu ici et ne voient pas l’évolution de la vie d’un bon œil.
Rivalités, mesquineries, jalousies, il sera difficile de démêler le vrai du faux.
Une juste description d’un microcosme landais.

Un roman percutant, qui se lit d’une traite, et qui fera le bonheur des vacanciers sur les plages des Landes cet été.

———————————————————————————————————————————————-

La bergerie, de Bernard Clément

Après une vie de domestiques menée auprès de plusieurs châtelains renommés, les Bédaudière décident de tout quitter et de s’installer dans une ancienne bergerie dans les brandes du Montmorillonnais, le pays de leur enfance. En juin 1940, en pleine invasion allemande, les Vilé, des parisiens BCBG fuyant la capitale tombent en panne sur une petite route de campagne à quelques centaines de mètres de la bergerie des Bédaudière, qui finalement décident de les héberger quelque temps dans la partie attenante de la bergerie pour le moins sommaire, appartenant au beau-frère absent. L’armistice est signé, mais Baptiste Bédaudière, ancien poilu, profondément marqué par la der des der, voit les allemands envahir son espace de liberté. Il décide alors, en compagnie d’Alcide Courandère, un retraité gaulliste ne supportant pas le régime de Vichy d’entrer en résistance. Ils mènent alors des actions de rébellion.

C’est l’histoire d’une amitié naissante entre un paysan quasi illettré et un retraité instruit, l’histoire romancée de la vie quotidienne d’un village poitevin sous l’occupation.

Servi par une écriture vive et habitée, ce roman prendra le lecteur dès les premières lignes, pour ne plus le lâcher. Les personnages sont attachants, l’univers et les décors sont bien plantés.

 

———————————————————————————————————————————————-

A paraître également au premier semestre 2018 :

Anne, enfant de la grande Lande, de Philippe Sentucq
Anne est née dans un petit village des Landes (Pissos), dans lequel elle vivra jusqu’à ses 17 ans une existence toute landaise dans un milieu rural modeste et travailleur (la vie des landais de l’époque est largement décrite). Une enfance heureuse et un destin tout tracé avec en ligne de mire un mariage programmé avec Joanis, son amoureux de toujours.

Et pourtant, rien ne se passera comme prévu. 1914, le tocsin macabre de la mobilisation pour la Grande Guerre résonnent aux quatre coins du village. 1917, Joanis est enrôlé dans l’armée, il part pour les Vosges d’où il ne reviendra jamais. À partir de là, la vie d’Anne va prendre une tout autre inclinaison. Après bien des malheurs, elle décide de s’engager sur le front, comme infirmière. Sa mission prendra alors des contours particuliers, teinté de religiosité (elle se forme à Dax auprès des Dames de France à la Croix Rouge.). Car Anne garde enfoui en elle un secret inavouable, et tout l’enjeu de sa mission dans les tranchées auprès des soldats meurtris ex-camarade de son fiancé, sera qu’elle parvienne à se pardonner à elle-même. Dans cette quête, l’environnement religieux qui l’entoure à ce moment-là, lui sera d’un grand secours, mais pas que…

Anne arrivera-t-elle à rentrer chez elle, dans sa forêt des Landes qu’elle chérit tant ?

Les sept noms du diable de Loïc Ledoeuf (recueil de nouvelles)